Jean-Claude Michéa – Le populisme

Le populisme – ce pavillon commode sous lequel circulent les plus diverses marchandises – apparaît […] comme l’ennemi métaphysique héréditaire de l’intellectuel dans la mesure même où celui-ci ne peut asseoir sa légitimité qu’en travaillant sans fin à se différencier des gens ordinaires.

[…] Aujourd’hui encore la majeure partie de ceux qui pratiquent et admirent le football demeurent massivement d’origine populaire. Cela suffit donc à rendre ce sport a priori insupportable au goût délicat des intellectuels, même si, de nos jours, la correction politique la plus élémentaire exige que leur condescendance et leur mépris prennent la forme d’un combat désintéressé visant à guérir enfin les classes inférieures de leur penchant transcendantal pour l’aliénation. […].

Il faut toujours rappeler qu’il y a peu de temps encore, le terme de «populisme» était employé de façon tout à fait positive pour désigner certains mouvements révolutionnaires issus des traditions russes et américaines de la deuxième moitié du XIXe siècle.

Ce n’est que depuis quelques années que « Le Monde » et les autres médias officiels se sont employés, avec beaucoup de cynisme, à conférer à ce terme (en lui-même irréprochable pour un démocrate) le sens infamant qui est maintenant le sien ; cela à seule fin, bien sûr, de pouvoir diaboliser comme fasciste toute inquiétude ou perplexité du peuple à l’endroit des décisions qui le concernent et que prend solitairement l’oligarchie régnante après consultation de ses prétendus «experts».

Jean-Claude Michéa, Les intellectuels, le peuple et le ballon rond

michea-foot

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s