A voix nue : Charles Enderlin

enderlin1

Correspondant puis chef du bureau de France 2 à Jérusalem de 1981 à 2015, Charles Enderlin reçoit la Légion d’honneur en 2009. Spécialiste de la situation socio-politique au Proche-Orient, il est l’auteur de cinq films documentaires et de huit essais. Dans ce premier épisode, le journaliste franco-israélien raconte l’histoire de sa famille juive autrichienne, sa jeunesse en Lorraine, et son départ à vingt-trois ans pour Israël où il passe six mois dans un kibboutz.

enderlin


 

enderlin2

A travers ce deuxième entretien, il se souvient de son entrée dans le métier, d’abord à la radio, puis à la télévision.


 

enderlin3

Au-delà des questions d’actualité, il commence à la fin des années 80 à mener l’enquête sur le Premier Ministre Yitzhak Shamir, puis sur un siècle de négociations israélo-arabes. Aux premières loges des pourparlers de paix à la fin des années 90, il obtient les témoignages de nombreux acteurs politiques de tous bords.


 

enderlin4

A la suite d’un reportage montrant la mort d’un enfant palestinien en septembre 2000, il fait face aux théories du complot qui en contestent l’authenticité.


 

enderlin5

Dans ce dernier entretien, il évoque l’évolution du métier de journaliste et sa position de témoin engagé dans un pays complexe, en proie à la crise territoriale, à la violence, mais aussi aux profondes mutations sociales, religieuses et politiques.

Source : France Culture

Les entretiens sont enregistrés dans les locaux des éditions Don Quichotte.

Par Judith Mayer. Réalisation : Anne-Pascale Desvignes. Attachée de production : Claire Poinsignon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s