Hervé Juvin : « Nous sommes les indigènes de la finance de marché »

Nous sommes tous les indigènes que la finance de marché parque dans sa réserve – avec du pain, des jeux et de la téléréalité pour oublier qu’ici, sur leur terre et sous leurs pieds, dans ce qui fut leur pays, les affaires qui comptent se passent vraiment, mais sans eux.

Hervé Juvin, La grande séparation

juvin-grande-separation

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s