Georges Bernanos – « Qui ne défend la liberté de penser que pour soi-même est déjà disposé à la trahir »

Qui ne défend la liberté de penser que pour soi-même est déjà disposé à la trahir.

Georges Bernanos – Conférence aux étudiants brésiliens, Rio de Janeiro, 22 décembre 1944

a-list-of-famous-georges-bernanos-quotes-u4

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s