Les grands procès du XXe siècle

Ce volume permet de revivre treize procès parmi les plus retentissants du XXe siècle à travers les sténographies des audiences, publiées en de larges extraits, où se succèdent débats, réquisitoires et plaidoiries des avocats. L’originalité du travail de Stéphanie de Saint Marc est d’établir un cheminement et de dégager des correspondances entre ces différentes affaires judiciaires qui racontent cinquante années de vie française, des débuts de la Première Guerre mondiale au conflit algérien. Le livre s’ouvre avec le procès d’Henriette Caillaux en 1914 et se clôt par celui des Barricades en 1960.

D’Alexandre Stavisky à Victor Kravchenko, le lecteur se trouve plongé au coeur des enjeux politiques et idéologiques de périodes marquées par la vigueur des extrémismes : les années 1930, Vichy et la décolonisation. Un épisode particulièrement saisissant est le procès de Pierre Mendès France, qui, sous l’Occupation, se défend devant le tribunal militaire de Clermont-Ferrand de l’accusation de désertion portée contre lui – des déclarations restées jusqu’à aujourd’hui inédites.

Outre ses perspectives historiques et politiques, cet ouvrage nous éclaire également sur la dramaturgie du procès et sur le statut singulier de l’accusé face à ses juges. De futurs condamnés à mort comme Pierre Laval ou le docteur Petiot, des criminelles aux motivations insondables telles les soeurs Papin ou Violette Nozière sont ici confrontés à la vérité de leurs actes au cours d’épreuves judiciaires restées mémorables.

Stéphanie de Saint Marc est maître de conférences en droit à l’université Paris II Panthéon-Assas. Elle est l’auteur d’une biographie de Nadar, parue en 2010 aux éditions Gallimard et se livre à la critique littéraire ( Le Monde des Livres, et En attendant Nadeau).


Justice et Histoire au XXe siècle (Storiavoce)

Dans les Grands procès du XXe siècle, Stéphanie de Saint Marc a compilé les minutes des procès les plus marquants du XXe siècle (Collection Bouquin, Robert Laffont). Ce volume permet de revivre treize procès parmi les plus retentissants du XXe siècle à travers les sténographies des audiences, publiées en de larges extraits, ou se succèdent débats, réquisitoires et plaidoiries des avocats.

L’originalité du travail de Stéphanie de Saint Marc est d’établir un cheminement et de dégager des correspondances entre ces différentes affaires judiciaires qui racontent cinquante années de vie française, des débuts de la Première Guerre mondiale au conflit algérien. Le livre s’ouvre avec le procès d’Henriette Caillaux en 1914 et se clôt par celui des Barricades en 1960. Outre ses perspectives historiques et politiques, cet ouvrage nous éclaire également sur la dramaturgie du procès et sur le statut singulier de l’accusé face à ses juges. De futurs condamnés à mort comme Pierre Laval ou le docteur Petiot, des criminelles aux motivations insondables telles les soeurs Papin ou Violette Nozière sont ici confrontés à la vérité de leurs actes au cours d’épreuves judiciaires restées mémorables.

L’émission Nos mémoires  présente cet ouvrage majeur à la croisée de l’histoire (Grande Guerre, Entre Deux Guerres, Deuxième Guerre mondiale, Guerre d’Algérie), du droit et de la sociologie.

L’invité: Stéphanie de Saint Marc est maître de conférences en Droit à l’université Paris II Panthéon-Assas et directrice de l’IRPI. Elle est l’auteur d’une biographie de Nadar (Gallimard, 2010) et se livre à la critique littéraire (Le Monde des Livres et En attendant Nadeau). Elle vient de publier Les Grands procès du XXe siècle, Collection Bouquins, Robert-Laffont, 896 pages, 30€.


Comprendre le XXe siècle à travers des procès (France Culture)

Antoine Garapon reçoit Stéphanie de Saint-Marc, juriste, auteur de « Les grands procès du XXe siècle » (éd.Robert Laffont, Collection « Bouquins », 2016). C’est non seulement à une certaine approche de l’histoire de France mais aussi à celle d’une société et de ses démons, qu’elle nous donne accès.

Cet ouvrage, c’est treize procès parmi les plus retentissants du XXe siècle, soit un mélange singulier de procès politiques et de faits divers. Pourquoi un tel choix ? Elle s’est interrogée sur les procès pertinents et, « c’est en cheminant, nous dira notre invitée, que le choix s’est précisé ». Elle ajoutera en même temps qu’il s’agissait pour elle de traiter peu d’affaires pour les mieux traiter ou encore, de choisir de se concentrer, non pas sur les « pépites », mais « sur les vrais moments de bravoure ». De Louis Malvy, aux Soeurs Papin, en passant par Pierre Laval, autant de cas qui firent parler d’eux, autant de procès que Stéphanie de Saint-Marc viendra évoquer pour nous….

Intervenant :


Les Grands Procès du XXe siècle, de Stéphanie de Saint Marc : la comédie humaine dans le prétoire

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s