Une histoire du jihad en France

L’histoire du jihad en France n’est pas celle d’une énième « radicalisation express », l’idéologie se développe depuis près de trois décennies sur notre territoire et s’est nourrie des évolutions d’une société dont elle est le produit, comme ceux qui la portent. Elle relie Khaled Kelkal aux frères Kouachi ; d’anciens jihadistes issus du Groupe islamique armé algérien ont formé certains membres du commando du 13 novembre 2015.

Cet ouvrage est le résultat d’une investigation au long cours à partir de quatre types de sources : judiciaires, policières, issues des renseignements et des jihadistes eux-mêmes. Les auteurs s’appuient sur les témoignages directs de jihadistes qu’ils ont recueillis avant et après les attentats de novembre 2015, en France et à l’étranger. Certains sont morts, d’autres sont encore actifs au sein de l’État islamique ou d’Al Qaida. Certains résident sur le sol français. Ils nous expliquent quel est leur projet politique, pourquoi quelques-uns d’entre eux tuent et attaquent la France, et ce que nous réserve l’avenir.

Editions Stock


La France face à la « culture du jihad » (France Culture)

L’état d’urgence en vigueur en France depuis deux ans, prend officiellement fin aujourd’hui pour être remplacé par une « loi antiterroriste » ou Loi de Sécurité Intérieure. Cet état d’exception avait été déclaré suite aux attentats de janvier 2015, à l’occasion desquels de nombreux Français semblaient alors redécouvrir le « terrorisme jihadiste ». Pourtant l’idéologie jihadiste se manifeste en France depuis plus de trente ans. Comment cette idéologie s’est-elle développée en France ? Quelles en sont les spécificités ?

Les jihadistes français qui partent au Levant, ou ceux qui reviennent de Mossoul en Irak ou de Raqqa en Syrie, récemment libérés du joug de l’Etat islamique qui en avait fait ses fiefs, participent d’une « histoire du jihad en France ».

Pour comprendre cet ancrage, Romain Caillet et Pierre Puchot dans Le Combat vous a été prescrit (Stock, 2017), retracent l’histoire du djihad en France depuis trente ans, revenant sur les premières cellules de terroristes islamistes en France dans les années 1990, quelques années avant la première série d’attentats en 1995, avec la présence du Groupe islamique armé (GIA), jusqu’à la guerre actuelle menée par l’armée française contre Daesh, en passant par le gang de Roubaix ou encore la glorification de Mohamed Merah dans les rangs des sympathisants au jihad.


Des anciens jihadistes du GIA au début des années 90 jusqu’aux membres du commando du 13 novembre 2015, le jihadisme en France a muté. L’écrivain et journaliste Pierre Puchot, avec le chercheur et consultant Romain Caillet se sont appuyés sur les témoignages directs de jihadistes pour leur livre Le combat vous a été prescrit aux éditions Stock. Certains sont morts, d’autres sont encore actifs au sein du groupe État islamique ou d’Al Qaïda.


Qui sont les djihadistes ? Sont-ils le produit de la société française ou d’une culture étrangère, arabo-musulmane ? Dans l’absolu, que veulent-ils exactement ? Et évidemment, que faire face à cet ennemi ?

Pour affiner notre analyse nous recevons en studio l’un des meilleurs experts du djihadisme, Romain Caillet. L’un des meilleurs sur le sujet, mais aussi l’un des plus sulfureux puisqu’il a, durant sa jeunesse, entretenu des liens avec des djihadistes.

Il vient de publier l’essai « Le combat vous a été prescrit », aux éditions Stock, avec le journaliste Pierre Puchot. Il y retrace l’histoire du djihad en France, depuis 30 ans. Car le djihadisme n’est pas un « phénomène transitoire », il « s’est installé, et modifie en profondeur notre société ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s